Mardi 1er mai

PREMIÈRE PARTIE : Ensemble de Cuivres Epsilon

L’Ensemble Epsilon est né en décembre 1986 de la connivence et de l’amitié de musiciens lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
Le travail de fond accompli en deux ans a été concrétisé par un Prix au Concours International pour ensemble de cuivres de Narbonne (France) en mai 1988. Maurice André, Président d’Honneur du concours devient le Parrain de l’Ensemble qui enchaîne alors concerts et tournées sur les cinq continents.

De sa politique d’ouverture du répertoire naît le CD « Musique française pour quintette de cuivres et harmonie », enregistré en 1992 avec l’Orchestre de la Garde Républicaine, et composé d’œuvres inédites et commandées par Epsilon.
En Avril 1993, Epsilon obtient un Prix au Concours International de Musique de Chambre d’Osaka (Japon), rivalisant avec les grands ensembles à cordes du moment.

De nombreuses institutions françaises, nationales ou privées soutiennent désormais l’Ensemble Epsilon dans ses projets, tant pédagogiques que de diffusion (Ministère de la Culture, Ministère des Affaires Etrangères, AFAA, Conseils Régionaux et Généraux, DRAC, ADDM, SPEDIDAM, SACEM, FCM…). Son répertoire éclectique englobe les styles les plus divers : baroque, classique, romantique et contemporain, mais aussi jazz ou musique traditionnelle. Les récitals toujours interprétés de mémoire sont de véritables spectacles musicaux.

L’impact de l’Ensemble sur les jeunes générations a suscité de nombreuses Master-Class et présentations d’instruments. EPSIVAL, le stage pour cuivres et percussion de l’Ensemble Epsilon découle de cette vocation pédagogique.

Voir la vidéo

Cacher la vidéo

DEUXIÈME PARTIE : Giants Of Tuba
Michel Godard et Stéphane Labeyrie (France), Jon Sass (U.S.A.)

Au confluent du jazz, de la musique du monde, mais aussi de la musique baroque et classique, Michel Godard, Stéphane Labeyrie et Jon Sass, pour la première fois réunis sur une même scène, mettent leur virtuosité au service de l’improvisation et du groove. Si Michel Godard et Stéphane Labeyrie sont parmi les tubistes les plus réputés en France, Jon Sass est leur alter-ego américain. Invités à dispenser leurs précieux conseils pour l’occasion lors d’une master-class, nous les retrouverons également tout au long du week-end sur le Village du Festival.

Voir la vidéo


Cacher la vidéo

TROISIÈME PARTIE : Lyre de Limoux

La lyre de Limoux

Si Pierre Chanaud, qui lança la première école de musique privée au mitan des années 1850, voyait la Lyre aujourd’hui, il serait pleinement heureux et récompensé. Sans doute même au-delà de ses espérances, lui qui mit tant d’années à décider le conseil municipal de l’époque à mettre la main à la poche. Ce n’est pas un hasard si l’on retrouve trois formations dans les années 1890, battant le pavé limouxin : l’Harmonie Municipale qui est l’ancêtre de la Lyre, l’Union Orphéonique et le Réveil. L’époque est à la fanfare et aux défilés militaires, à l’opérette et à Carnaval ici, spécialité locale.

Montrer le texte


Ouf ! 80 musiciens de tous âges et de milieux sociaux différents assument aujourd’hui l’héritage d’une culture essentiellement musicale qui est l’identité propre de la ville. Formation d’Harmonie, la Lyre, présidée aujourd’hui par Jacques Salasar et dirigée par Guy Robert, regroupe les pupitres de cuivres et de bois : trompettes, saxos, trombones, flûtes, hautbois, cors, tubas, percussions. Le choix de son répertoire balaie les grandes pages classiques et les standards : valses de Vienne, ouvertures d’opérettes et d’opéra, musique de styles tangos, paso doble, musiques de films, variétés, jazz, punk, salsa… sans oublier les propres compositions de ses musiciens.

Le brassage entre anciens et jeunes, issus de l’école de musique en fin de cycle de 2ème et 3ème année, garantit à la fois le présent et le devenir de la formation. Lauréate de nombreux concours dont un premier prix national en 2006 dans la catégorie division excellence 2ème section, elle se produit régulièrement à Limoux ainsi qu’au niveau du département et de la région immédiate.

De grands chefs invités viennent régulièrement la diriger, à l’occasion notamment des concerts du Nouvel An, suivis par un public record. A l’occasion de son 120ème anniversaire en 2009, la Lyre avait lancé une ébauche de festival de cuivres, baptisé “la Cuivrée Spéciale”, regroupant dans un même projet des musiciens professionnels de haut niveau et les vignerons. 10 ans plus tard, ce rendez-vous rebaptisé “Limoux Brass Festival” figure parmi les grands festivals européens de la spécialité.

Cacher le texte

Voir la vidéo

Cacher la vidéo

Région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénée   Ville de Limoux   Communauté des communes du limouxin   Conseil Général de l'Aude   Région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénée   Antech   Anne de Joyeuse   SPEDIDAM   SACEM